Thème du jeu


commerciales prend son envol. Vous incarnez d’ambitieux hommes d’affaires qui mettent la main sur les actions de ces compagnies. En tant qu’actionnaire, vous pourrez ensuite choisir les liaisons qu’acquéreront les nombreuses compagnies aériennes. Il n’en tient qu’à vous d’investir dans les compagnies qui deviendront les plus rentables et de vous assurer l’essor de la valeur de ces compagnies. À la fin, seul celui dont le flair s‘avérera le plus juste et qui investira dans les compagnies les plus profitables fera fortune.

(c) Filosofia
 

L'avis de LudiGaume

2- De 3 à 5 parties jouées - 13 octobre 2011
 
Indispensable
  preview
Avertissement sur ses notations

Airlines Europe, pour ceux qui connaissent, ressemble très fort à Union Pacific.

Il faut tout d'abord apprécier l'édition soignée du jeu, le matériel est beau, costaud, le thème année 50 est magnifique. Bon, je vais le dire quand même, pas facile pour les daltoniens, même si on comprend que le nombre de compagnies différentes rend le choix de couleurs difficiles. Des avions de formes différentes auraient pu aider. Passons.

On y retrouve une mécanique qui a le don de stresser et de créer un dilemme permanent parmi les joueurs : tout faire en même temps ! Les choix sont difficiles et pire, on peut investir dans une compagnie sans avoir l'assurance que c'est à vous qu'elle rapportera. Parfois frustrant mais c'est tellement bon dans un jeu de vivre cette pression. Donc, on a envie de prendre des cartes et d'en poser pour garder le contrôle sur certaines compagnies. Car pour pimenter le tout, les dividendes peuvent tomber n'importe quand et forcément quand il ne faut pas !

La compagnie Abaccus n'est pas une compagnie anodine car tous les joueurs peuvent voir combien de cartes vous prenez, donc on peut jauger la force de ses adversaires. Mais attention ! Il ne faut pas oublier de les poser à temps !

Le jeu est d'une fluidité parfaite et les parties ne sont pas trop longues même au maximum de joueurs.

Un indispensable parmi les jeux de majorités car un thème original et nécessite un timing parfait.

 
  • Matériel parfait
  • Le dilemme de tout faire en même temps
  • La rejouabilité
  • Complètement différent des Aventuriers du Rail
 
  • Pas facile pour les daltoniens
  • Le hasard de la pioche parfois, mais c'est le jeu
2 commentairesMasquer