Thème du jeu


Vous étiez jeune lorsque vous avez découvert la vérité sur votre monde. Vous aviez toujours considéré votre société comme une utopie – le mot « dystopie » ne faisant même pas parti de votre vocabulaire. Ou même de votre dictionnaire. Quand vous avez appris la vérité, vous deviez faire un choix : fuir ou rester pour laisser votre empreinte sur le monde.

Vous avez choisi de rester.

C’était il y a bien des années. Maintenant, vous vous demandez si vous avez fait le bon choix. Mais il est trop tard pour faire demi-tour. Vous êtes sur le point de frapper un grand coup, de ravire le pouvoir à vos oppresseurs. Deux ouvriers ont déjà rejoint votre cause et d’autres suivront. Grâce à la solidité de vos allégeances envers les diverses factions, vous avez recruté des experts qui peuvent vous aider dans votre grand projet. Vous êtes prêt à passer à la prochaine étape.
Qu’êtes-vous prêt à sacrifier pour rendre le futur meilleur que le passé ?

Cela ressemble à quoi ?


Euphoria - 1
Euphoria - 2
Euphoria - 3
Euphoria - 4
Euphoria - 5
Euphoria - 6
Euphoria - 7
Euphoria - 8
Euphoria - 9
Euphoria - 10
Euphoria - 11
Euphoria - 12
Euphoria - 13
Euphoria - 14
Euphoria - 15
Euphoria - 16
Euphoria - 17
Euphoria - 18
 

L'avis de LudiGaume

De 3 à 5 parties jouées - 10 février 2015
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

Euphoria construire une meilleur dystopie voilà au départ un thème qui ne me parle pas. Désolé mais je ne connaissais pas ce terme de dystopie. D'ailleurs, beaucoup de joueurs autour de moi sont dans le même cas.

Donc, une dystopie, également appelée contre-utopie, est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur (merci Wikipedia). Voici le thème proposé par Euphoria et je trouve de l'illustration superbe et collant bien au sujet.

On a droit à une grande boîte bien remplie. Le matériel qu'elle contient est impeccable (certainement un effet du Kickstarter). Les dés sont très originaux, les pions ressources et minerais parfaits. Au final, un matériel magnifique et costaud. Un seul regret sur le plateau de jeu qui rend difficile la lecture du jeu lors des premières parties. Une fois habitué, on s'y retrouve sans problème. La règle est impeccable et ne laisse aucun doute.

La mécanique est basée sur un placement d'ouvriers (vos dés) afin de placer ses marqueurs d'autorités, 10 en tout. Le premier à y arriver l'emporte. C'est clairement une course à l'autorité même si c'est un jeu de gestion très subtil. Ce qui immerge le plus dans le thème ce sont les deux échelles Moral et Lucidité. Autant la première limite votre nombre de cartes Artecfact en main autant la seconde génère une tension continue durant la partie. Quand votre lucidité atteint 16, l'un de vos ouvriers vous quitte car il se rend compte du monde dans lequel il vit. Ceci se matérialise par la perte d'un dé. D'où le fait d'avoir 3 et encore plus 4 dés rend les lancés risqués. Il ne sera pas rare d'avoir un joueur qui vous retourne un dé pour vous mettre au défi de la lucidité. C'est très malin et immerge complètement dans le thème. L'autre partie du jeu que j'aime beaucoup c'est la reprise des ouvriers qui sont sur le terrain. Elle influence votre capacité à garder des artefacts. Dilemme assuré. C'est une vraie action avec des choix et pas seulement une phase de maintenance.

L'interactivité est très bonne car plusieurs mécanismes y contribuent. L'ouverture d'un marché, à peu de chance de se faire par un joueur seul (sauf à 2 ou 3 joueurs). Et les pénalités qu'il peut générer attire forcément les autres car ils ne souhaitent pas les subir. Les lieux qui génèrent des ressources permettent au joueur de profiter de la valeur des dés présents et donc d'en tirer plus. Le fait de prendre la place d'un autre ouvrier et ainsi augmenter le risque de lucidité de son équipe. On n'a vraiment pas l'impression de jouer dans son coin.

Enfin, parlons des spécialistes qui vous aident durant la partie avec leur pouvoir spécifique. Lors des premières parties, il est clair que leur choix est difficile et peut perturber les joueurs. Il est bon d'aider les débutants en leur indiquant qu'ils ne doivent pas se focaliser sur ceux-ci. Il y a assez de moyens de développement dans le jeu.

Euphoria est un très bon jeu de placement d'ouvriers sur un thème étonnant mais bien mis en scène. Indispensable pour tous les amateurs de pose d'ouvriers et de dés car l'alchimie de l'ensemble s'avère très prenante.

Un très bon et très beau jeu qui mérite d'être découvert.

 
  • Le matériel dans son ensemble
  • Le thème original
  • La gestion du niveau de lucidité
  • La reprise de ses ouvriers
  • Le quatrième ouvrier, une grosse prise de risque
 
  • La lecture générale du plateau lors des premières parties
Aucun commentaireMasquer