Thème du jeu


Rats des villes, rats méchants ?

Bienvenue en notre belle ville d’Hamelin ! Découvrez nos auberges, nos monuments et nos… Rats ! Oui… Hamelin est envahie par ces maudits rongeurs et seul le mystérieux joueur de flûte pourra nous venir en aide ! Chaque joueur incarne un habitant de la ville d’Hamelin qui tente de se débarrasser des rats en les envoyant chez ses voisins. Lorsque trop de rats se sont installés dans une maison, ses occupants la quittent, désespérés ! Le vainqueur est celui qui reste chez lui le plus longtemps possible !

On en parle sur


Cela ressemble à quoi ?


Le joueur de flûte - 1
Le joueur de flûte - 2
Le joueur de flûte - 3
Le joueur de flûte - 4
Le joueur de flûte - 5
Le joueur de flûte - 6
 

L'avis de LudiGaume

Plus de 10 parties jouées - 6 mars 2016
 
Top à LudiGaume
  preview
Avertissement sur ses notations

Pas de pitié pour les voisins !

On va les ratiboiser !


Nous voici dans un jeu où on est pas gentil avec ses voisins. Le plus méchant, le plus roublard, l'emportera et pourrira la maison de ses voisins. Fermez vos portes, les fenêtres, ne laissez pas entrer les rats. Même si le joueur de flûte vous aidera à en chasser un, il faudra déjouer les boules de poils tout au long de la partie. Vous allez tester votre amitié, c'est certain.

Purple Brain nous offre une magnifique boîte qui agrandit sa collection Conte et Jeux. Le matériel est magnifique. Nous avoir offert de jolis rats en bois est parfait. Euh, oui mais je me dois le dire, pour les daltoniens, c'est pas gagné. Le bleu et le violet ne sont pas nos copains. Ensuite, on admire les illustrations de Mr Leyssenne qui nous prouve encore une fois tout son talent. Il arrive à rendre amusante cette histoire pas forcément sympathique. Avoir des rats dans sa maison ! J'aime beaucoup ce format Livre pour la boîte et que dire quand ils sont rangés.

Le jeu est facile à expliquer et ne se perd pas dans une multitude d'effets pour déplacer les rats entre les maisons. C'est clairement une de ses forces. Simplicité mais attention, cela ne veut pas dire aucun choix, aucun intérêt. Bien au contraire, il faut choisir avec subtilité quels rats on va déplacer et surtout dans quel sens ! Ce qui est amusant dans le jeu, c'est que plus il y a de maisons, plus on arrive à se protéger en essayant de garder les rats au loin. Mais, quand le nombre de joueurs diminuent, le jeu devient plus violent (attention gentiment). Il devient difficile de se protéger des rats. Une seule solution pour gagner, les envoyer le plus rapidement chez les autres. Quitte à en ramasser un ou deux au passage. Enfin, il faut noter la combinaison de la mort, l'aller-retour du rat qui fait passer le rat devant chez vous et le rappelle. Hop, deux rats dans la maison. Jurons assurés !

On trouve également une variante pour les plus petits sans les cartes spéciales et une pour les plus grand avec une carte jouée face cachée. Je n'aime pas cette dernière. Pour ma part, j'ajouterai deux variantes. "Pas de pitié" dans laquelle le joueur résout les cartes comme il le veut et non dans l'ordre de pose. C'est plus méchant, je vous le garanti. Et "L'appel de la flûte" dans laquelle la carte Mélodie, jouée sur le joueur de flûte appelle les rats qui sont derrière la maison qu'il précède. Regroupement ! Je vous laisse essayer.

Que l'on ne se trompe pas, la gamme Contes et Jeux de Purple Brain n'est pas qu'une gamme pour les enfants bien au contraire. On aura déjà pu le remarquer dans les jeux précédents, citons l'excellent La Cigale et la Fourmi. Et bien ce nouveau conte, nous offre un jeu piquant plein de subtilité mais toujours avec un niveau de règle accessible. Une marque de fabrique.

Alors, oui le jeu est accessible aux enfants qui ne se gêneront pas pour vous pourrir votre maison mais même entre adultes, le jeu est mordant, rapide et plein de rebondissements.

Le Joueur de Flûte mérite un Top à LudiGaume pour son côté méchant et le plaisir que l'on a chaque fois que l'on expédie les rats chez les autres.

Moi j'adore !

 
  • Le matériel et ses illustrations
  • Un jeu méchant
  • Pourrir la maison des autres
  • L'envie d'en refaire une après chaque partie
 
  • Bleu et Violet les ennemis du daltonien
Aucun commentaireMasquer