Thème du jeu


La bataille des Éperons d'or, qui eut lieu le 11 juillet 1302 près de
Courtrai, marqua la naissance de la révolution corporative flamande.
Les corporations des tisserands, foulons, teinturiers et coupeurs de
toile étaient accourues à l'aide du comte de Flandre pour chasser les
armées du roi de France Philippe le Bel, qui occupaient toute la Flandre. En récompense, on accorda aux corporations une autonomie complète et une participation au pouvoir dans les villes.
Encouragées par les événements de Bruges (Brugge), Gand (Gent)et Ypres (Ieper), les corporations artisanales d'Utrecht au Nord et de Liège (Luik) au Sud, dans cette dernière ville avec le soutien de l'Église, s'emparèrent elles aussi du pouvoir. Mais alors, les corporations se mirent à se disputer la primauté dans les villes. C'est à ce moment-là que vous intervenez dans le but de répartir si habilement votre pouvoir, c'est-à-dire vos quartiers,
dans les villes qu'à la fin, ce sera vous qui exercerez la plus grande influence en Flandre.
 

L'avis de Frédéric

7 avril 2005
 
Peu Captivant
  preview
Avertissement sur ses notations

FLANDERN 1302 est un jeu de pose de tuiles et de majorité, surtout un jeu de majorité en fait.

De prime abord, j’ai été un peu étonné par le manque de fluidité des mécanismes de jeu. Les règles ne sont pas vraiment difficiles à assimiler, mais un peu alambiquées, il y a beaucoup de petits détails superflus.

Le jeu en lui-même est peu intéressant. Le jeu est sans relief, très répétitif, sans aucun mécanisme vraiment intéressant ou innovant. Au fur et à mesure de l’avancement du jeu, on ne voit pas vraiment où l’on va…et on ne perçoit pas (en ce qui me concerne) les stratégies à mettre en œuvre pour optimiser ses coups.

FLANDERN m’est apparu comme un jeu sans âme, très lisse, sans gros défaut mais sans qualité marquante non plus.

Le matériel de jeu est pas mal, même s’il n’est pas exempt de petits défauts notamment au niveau de la lisibilité de certaines tuiles.

Il peut convenir à des enfants à partir de 8-9 ans (mais bon, il y a beaucoup d’autres jeux bien plus intéressants à leur faire découvrir).

En conclusion, FLANDERN ne m’a ni plu, ni déplu, en fait il m’a laissé franchement indifférent. Non, vraiment, je ne sais que dire d’autre sur ce jeu décevant…désolé.

Aucun commentaireMasquer