Thème du jeu


Résumé du chapitre précédent : Le vieux fantôme de "L'escalier hanté" s'est amusé à faire peur à un groupe d'enfants en quête d'aventures. Il les a même transformés en fantômes et entraînés dans une partie de cache-cache effrénée. Par chance, après avoir retrouvé leur apparence, les enfants ont découvert un passage secret souterrain qui leur a permis d'échapper au vieux fantôme. ... et voici la suite de leurs aventures : Un escalier en colimaçon les conduitdirectement dans une tour roude à moitié en ruine. Du haut de la tour, ils voient une petite forêt, très dense, ainsi qu'un mystérieux chemin longeant une rivière. Les enfants sont impatients de rentrer chez eux. Mais à peine se sont-ils mis en route qu'ils s'aperçoivent que deux inquiétants apprentis fantômes les suivent. La chance leur sourit une deuxième fois : un nain géant les aide et les guide à travers "Le petit bois hanté". Mais il leur faut d'abord franchir la rivière sur un tronc d'arbre glissant sans tomber dans l'eau...

On en parle sur


 

L'avis de LudiGaume

De 6 à 10 parties jouées - 21 juin 2009
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

Quel plaisir de jouer en famille avec les plus jeunes, histoire de passer un bon moment autour d'un plateau de jeu. Et bien Le petit bois hanté est l'objet ludique idéal pour ce type d'événement.

Le jeu est, comme souvent chez cet éditeur, parfait, beau et fonctionnel, les pions sont à la bonne taille et le magnétisme magnétise les enfants. "Oh les pions se font des bisous !" entend-on quand deux pions se collent l'un contre l'autre.

Côté ludique, les fantômes animent la partie car ils permettent de bloquer les autres joueurs. C'est toujours l'occasion de rouspétances des autres joueurs et de basses vengeances amicales. Ensuite, l'idée d'avoir plusieurs vainqueurs est très bien car elle permet aux enfants de comprendre le partage malgré la compétition.

Un beau jeu pour toute la famille et très accessible.

 
  • Matériel magnifique
  • Le partage de la victoire parfois
  • Simplicité de la mécanique
  • Partie rapide
 
Aucun commentaireMasquer