Thème du jeu


La fable de Jean de la Fontaine, "le Lièvre et la Tortue", tout le monde connait. Le jeu nous invite à mettre en pratique celle-ci. Il faut courir aussi vite que le lièvre tout en étant suffisamment intelligent pour ne pas se précipiter. Souvent, celui qui recule se voit être le plus malins. Saurez-vous dépenser vos carottes à bon escient afin d'arriver le premier ? Trouverez-vous le bon rythme, en reculant avançant pour obtenir des carottes qui vous permettrons d'avancer vers la ligne d'arrivée.
 

Description du jeu

preview
 
But du jeu


Mise en place


Déroulement de la partie


Fin de la partie


Pour bien commencer

consommer une salade dés que possible.
évitez les cases lièvres.
restez derrière et trouvez un coin où vous pourrez faire l'aller-retour entre une case "pari" et "herisson".
foncez quand vous pouvez atteindre l'arrivée.
reculer (courbe en rose) rapporte plus que ce que coute d'avancer (en bleu) jusqu'à 19 cases de recul. Cela est donc toujours interressant, sauf si vous devez reculer de 19 cases, ce qui ne devrait pas arriver si vous ne trichez pas. Un recul puis une avance de 9 ou 10 cases assure le maximum de gain sur un aller-retour direct (c'est la bosse de la courbe jaune à gauche). Il n'y a au mieux que 6 cases entre deux hérissons, reculez ici, la différence vous avantagera. Reculez rapporte donc doublement plus si vous reculez beaucoup par rapport à ce qu'il vous a couté d'avancer en un tour.
 
Descriptif rédigé par LudiGaume
 

L'avis de Xavo

De 3 à 5 parties jouées - 25 juin 2006
 
Peu Captivant
  preview

Nous parlerons ici de la version AbacusSpiele.
Elle fournit un matériel sympathique et pratique. Rien à redire, même si je n'aime guère ce graphisme que je trouve trop chargé.

Coté jeu, le lièvre et la tortue (ou le herisson suivant votre version) parvient à vous faire vivre une course avec quasiment aucun hasard (sauf les cases lièvres). Il n'y a pas de dé à jeter pour avancer, tout n'est que gestion de ses carottes. Il faut donc gérer la partie dans sa totalité en omettant pas de prévoir de consommer des salades.
Le Lièvre et la Tortue est répétitif et les calculs de carottes ne sont pas des plus passionnants. L'absence de hasard ne fait pas forcément un bon jeu.
Les cases "pari" permettent un peu de bluff mais il est vraiment difficile de prévoir quoique se soit dans le "peloton". Le pari n'est efficace qu'à peu de joueurs ou en queue de course.
Le jeu est donc intéressant mais guère palpitant.

Aucun commentaireMasquer