Thème du jeu


Après plusieurs années d’existence, l'ancienne capitale des gnomes doit être déplacée ! Vous êtes en charge de reconstruire une nouvelle ville, nommée Gnomopolis, à l’aide de gnomes constructeurs ! Au fur et à mesure que la ville grandit, de plus en plus de gnomes s'y installent ! Mais tous ont leur spécialité, et il faudra que chacun trouve sa place à la fin !

Cela ressemble à quoi ?


Gnomopolis - 1
Gnomopolis - 2
Gnomopolis - 3
Gnomopolis - 4
Gnomopolis - 5
Gnomopolis - 6
Gnomopolis - 7
Gnomopolis - 8
Gnomopolis - 9
Gnomopolis - 10
Gnomopolis - 11
 

L'avis de LudiGaume

De 3 à 5 parties jouées - 7 avril 2020
 
Très Bon
  preview
Avertissement sur ses notations

Ah ces humains qui prennent trop de place ! Vous voilà obligé de déménager et de construire une nouvelle cité ailleurs. A vous, gnomes souterrains, de découvrir ce nouvel endroit et d'y construire une nouvelle ville pour accueillir tout le monde. Mais attention, il ne faut pas se précipiter car il faudra loger tout le monde sinon ce sera l'effet inverse et vous serez pénalisé. A vous de jouer !

C'est une boîte colorée qui nous dévoile ce monde souterrain rempli de gnomes A l'ouverture c'est la surprise. On y trouve des tasses en plastique bien rangées, accompagnées de jolis meeples de différentes couleurs. Des cartes, des plateaux, tout ce qui fait qu'un jeu plaise. La règle est touffue mais complète. Pas de soucis. Mais, pour moi, oui il y a un soucis, les couleurs pour les daltoniens. Je dois reconnaître que j'ai un peu souffert et dû demander constamment de l'aide pour ne pas me tromper. Dommage mais c'est un peu lourd pour le pauvre daltonien que je suis.

Le jeu utilise des mécaniques connues de draft, de combinaisons pour transformer ses gnomes en d'autres couleurs, ... Cela fonctionne à merveille et il faut reconnaître que l'on se plaît à trouver les bonnes combinaisons en achetant les bons bâtiments qui vont accroître nos possibilités. Les conseillers sont mouvants et ils faudra faire attention à ce qu'u joueur ne les attire pas tous. L'équilibre sera nécessaire dans le type de construction de votre quartier.

Mais attention, il ne faut pas s'emballer et combiner à tire-larigot pour se retrouver avec une trop grande population qui peut donner l'impression de pouvoir tout faire mais qui risque de vous coûter cher en fin de partie. Et oui, tous les meeples dans votre quartier devront être logés en fin de partie. Sinon, vous risquez d'y laisser des plumes et perdre la partie. C'est le côté exigeant du jeu, bien gérer les couleurs de ses meeples en fonction de ses bâtiments. Et soyez en sûr c'est pas facile. Il faudra surveiller l'arrivée de la fin de partie pour pouvoir se débarrasser de certains meeples. C'est ce qui révèle le côté gestion aux petits oignons du jeu. C'est très intéressant.

Alors, il faut en parler, il y a le draft qui en soit n'a rien de spécial dans sa mécanique mais bien dans son matériel. On a connu les cartes, les sacs en tissus et voici les mugs. C'est original, comique et joli.

C'est un Très Bon pour Gnomopolis qui se dévoile plaisant, tendu mais très exigeant sur la fin de partie.

 
  • Un joli jeu de gestion
  • Le draft dans une tasse
  • La valse des conseillers, il faut surveiller
  • Exigeant pour la gestion de la fin de partie
 
  • Pas pour les daltoniens
Aucun commentaireMasquer

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension