Thème du jeu


Raja - Maharaja _ est un jeu de plateau stratégique pour deux à cinq joueurs. Les joueurs sont des régents indiens, également appelés Rajas, qui essayent de plaire à leur Roi, le Maharadja, en embellissant ses villes. Les Rajas rivaux vont de ville en ville où ils construisent des maisons et des palais pour leur Roi. Au cours de leurs voyages, ils reçoivent l'aide de personnages divers aux aptitudes et privilèges spéciaux.

La construction de palais est coûteuse. Il est donc nécessaire de générer des revenus suffisants. Le premier qui aura construit sept palais gagnera la partie.
 

L'avis de Xavo

De 3 à 5 parties jouées - 10 août 2006
 
Très Bon
  preview

Commençons par le matériel de Raja : si la règle originale possède quelques imprécisions, le reste est d'une grande qualité. Il est solide et pratique.

Le jeu est beaucoup plus difficile à cerner.

Raja est un jeu de programmation simultanée d'actions qui seront réalisées dans l'ordre de son personnage.
Plus un personnage est puissant, plus il joue tard. Les actions possibles sont nombreuses et le jeu est ainsi riche en possibilité.

Votre place dans le tour va beaucoup influer sur vos actions.
Il y a un gros avantage à jouer en premier : placer un palais au centre d'une ville et préparer l'accès à cette ville en se plaçant dans les villages (sinon il faut payer une taxe à ceux occupant les villages traversés). Jouer à une place différente impose d'anticiper la future ville où il faudra être majoritaire et de grapiller les miettes dans la ville cible de ce tour (la vile où est présent le maharadja). De plus, les accès aux villes peuvent couter trés chers, il faut donc éviter de tarder à se placer dans les villages.
Néanmoins, les personnages jouant en dernier sont assez puissants, en particulier si on joue la variante Yogi. De plus, il bénéficie de la pleine jouaissance de l'action qui fait varier l'ordre des villes qui vont sortir et qui facilite bien l'anticipation ! Cette action est extrémement importante : elle permet de faire revenir le maharadja dans une ville où l'on est déjà fort (par son placement dans la ville mais aussi par un accès facile via une présence aux villages) et de mettre en péril le plan des autres joueurs.
Quelque soit le nombre de joueurs, l'équilibre est maintenu. Le jeu sera pourtant de moins en moins stratégique au fur et à mesure que le nombre de joueurs augmentera. Les modifications de l'ordre des villes et les changements de personnages (et donc de sa position dans le tour) sont bien trop nombreux à cinq pour faire autre chose que s'adapter chaque tour et optimiser ses actions. Le jeu est ainsi plus interessant à moins de joueurs car ces changements seront moins nombreux. De plus, s'il est possible de deviner les buts de certains joueurs et d'essayer d'anticiper, les chances d'erreurs augmentent avec le nombre de joueurs.

Jouer à cinq impose un jeu moins riche car moins stratégique et avec moins de bluff. A moins de joueurs, il sollicitera d'avantage vos neurones.

Pour construire le nombre de palais nécessaire à la victoire, il faut de l'argent. Mais pour avoir de l'argent, il faut des majorités dans les villes ce qui impose donc de construire. Ainsi, si vous n'êtes pas dans une boucle vertueuse où les palais construit vous font gagner des majorités, vous allez avoir beaucoup de difficultés à gagner. Tous les joueurs ont des tours creux où l'argent rentre peu mais où les dépenses sont minimes voire nulles. Il n'est en effet pas possible de construire un palais chaque tour et la contruction de maisons permet de faire d'avantage de bénéfices. Néanmoins, il faut pouvoir certains tours construire des palais et ne pas perdre trop d'argent au risque de briser définitivement la dynamique. Maharaja est un jeu exigeant. Pour moi, c'est une qualité et non un défaut. Mais si vous aimez les jeux où l'on a toujours une chance de l'emporter, vous n'allez pas apprécier celui-ci.

Enfin, Maharaja peut souffrir d'un défaut de Kingmaker : si la première place est tendue entre deux joueurs, un autre joueur peut par ses actions décider de la victoire. Il ne devrait pas le faire et optimiser simplement son tour, mais il est possible qu'il utilise cette possibilité. Ceci est souvent synonyme de fin de soirée peu agréable.

 
  • Riche en possibilité.
  • Bluff, stratégie et tactique a peu de joueurs
  • Exigeant
 
  • Moins de bluff et de stratégie à cinq joueurs
  • Kingmaker possible
Aucun commentaireMasquer