Thème du jeu


Dans les années qui suivirent la découverte et la colonisation de Catane par de valeureux marins, la population grandit constamment. Dans les terres et sur les c'otes, de nouvelles colonies apparurent et l'échange de biens entre les régions devint toujours plus important. Il était urgent qu'un lieu de commerce voie le jour. Un endroit doté d'un port, de maisons pour les artisans et les marchands, d'un comptoir d'échange, d'une auberge et d'une grande église en son centre. C'est ainsi que les habitants de Catane ont érigé leur première ville. Ils lui donnèrent le nom de l'endroit de leur vieille patrie depuis lequel leur voyage vers Catane avait débuté : Elasund.
 

L'avis de Raphaël

De 3 à 5 parties jouées - 23 avril 2007
 
Indispensable
  preview

Elasund se passe dans l'univers de Catane, reprend le mécanisme "lancer de dés-collecte de ressources" et comme dans "Les Colons...", les règles sont relativement simples, et bien qu'un soupçon plus complexe que son ainé, ça reste abordable par tout public qui fuit les grosses règles de jeu.

Ici, il n'y a pas de ressources ni d'échanges avec les autres joueurs, et la confrontation est beaucoup plus directe, c'est nettement moins gentil. Le jeu du positionnement est encore plus important, crucial même, et les occasions de jouer des mauvais coups abondent.

C'est diablement bien ficelé et rythmé, et si on peut regretter la disparition du commerce, il y a d'amples opportunités pour cajoler ou menacer; même si la règle ne le prévoit pas, le jeu est propice à la négociation...
Cela dit, ce n'est pas un jeu de diplomatie mais plutôt un moment sans merci où une combinaison de fourberie et de chance vaut mieux que du bagout.

Autre point fort, Elasund est agréable à deux ou plus; c'est assez rare pour mériter d'être mentionné.

Cet excellent jeu est servi par une règle agréable et un matériel irréprochable, et la mention "Catane" est non seulement un bon argument commercial mais marque aussi une continuité positive; il est assez familier pour ne pas effrayer les joueurs occasionnels qui ne jouent qu'aux Colons ou presque, et assez différent pour séduire et ne pas faire double emploi. Il complète à merveille son prédécesseur dans une ludothèque.

 
  • Idéal pour ceux qui apprécient Les Colons de Catane
  • Pas de temps mort
  • Bon jeu pour joueurs occasionnels et confirmés
  • Agréable à deux
  • Matériel et livret de règles impeccables
 
  • Thème assez peu présent
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Grunt

Plus de 10 parties jouées - 30 septembre 2010
 
Indispensable
  preview

Elasund est probablement le "thématisé Catane" qui me plait le plus. C'est un jeu rafraichissant dans le pur style allemand car il est agressif, tactique et nerveux.

Elasund décline agréablement le mécanisme du double dé, cher à Monsieur Teuber, et une reprise un peu trompeuse de pas mal d'éléments classiques:

- le brigand (enfin ici les pirates) sur le 7 qui permet de pourrir légèrement les autres;

- les cubes de points de victoire à la Candamir mais qui ici prennent une dimension tactique grâce aux pirates;

- les différentes voies pour marquer ces points de victoire: construction coûteuse de l'église (mais qui écrase tout), construction plus risquée des bâtiments à points, le commerce, les tours des murailles...

- les ressources pour construire les bâtiments avec leur originalité propre: le basique or, les cartes pouvoirs permettant de contourner astucieusement des limites de règles, et enfin sa réserve de marqueurs de construction à bien gérer.

L'interaction ne se situera pas dans l'échange comme à Colons mais dans les mécanismes de constructions, principalement dans l'écrasement des bâtiments adverses ou le blocage tactique avec ses marqueurs.

Le jeu est fluide et les tours s'enchaînent rapidement. Le tour de jeu, même s'il se comprend d'un point de vue ludique, est peu intuitif thématiquement: on doit construire d'abord, puis on pose ses marqueurs de construction... mais une fois qu'on a fait quelques tours, on oublie ce détail.

Un bien beau jeu qui d'ailleurs reste excellent à 2, 3 ou 4 joueurs: dommage qu'il soit resté dans l'ombre des Colons de Catane!

 
  • Aggressivité des mécanismes
  • Système des points de victoire
  • Cartes pouvoir pour limiter les contraintes
 
  • Tour de jeu peu intuitif initialement
Aucun commentaireMasquer
 

L'avis de Sébastien D.

De 6 à 10 parties jouées - 4 mars 2009
 
Très Bon
  preview

C'est un peu sur le tard que j'ai eu la chance de découvrir Elasund. Très peu amateur de la gamme Catane, je me demandais s’il était possible de faire un jeu à mon goût avec 2 dés et 10 points de victoire à gagner.

La réponse est oui! Elasund est un jeu de complexité intermédiaire très plaisant. L'idée des jetons de construction à poser un tour avant de construire permet des luttes de terrain très sympa. C’est d’autant plus intéressant que cette lutte est renforcée par la possibilité d’écraser les bâtiments adverses, héhéhé !!

Pour ce qui est du hasard, je le trouve moins gênant que dans les colons classiques car on peut faire le choix stratégique de démultiplier à outrance les bâtiments de production (avec un choix crucial : or ou carte influence?). Il est également possible de s’assurer un revenu minimum à chaque tour, quelque soit la décision des dés. Un joueur malheureux pourra éventuellement pester contre certains enchainements malheureux des dés mais c’est finalement assez rare.

Les choix stratégique proposés sont également intéressants à tester. Investir dans l'église est assez couteux mais c’est un placement sûr : personne ne pourra vous priver des points engrangés et vous pourrez éventuellement détruire des bâtiments adverses. Les remparts vous permettront de profiter des pillages des voleurs tout en gagnant points et cartes influence. C’est intéressant, surtout en début de partie, quand les remparts coutent moins chers. Autre source de PV : les bâtiments à point direct qu’il faut savoir placer à des endroits sûrs pour ne pas se les voir détruire par les adversaires. Sinon, il vous reste la possibilité de construire sur les endroits qui donnent des points de commerce mais là encore, assurez vos arrières pour ne pas trop jouer des yoyos.

Si on ajoute à cela un matériel de très bonne facture, on peut se demander ce qu’il manque au jeu pour devenir indispensable. Il lui manque sans doute cette petite étincelle qui fait qu’on jeu sorte plus que les autres. Peut-être aussi est-ce du à une durée de vie pas aussi grande qu’on le souhaiterait et à un défaut récurrent des jeux Catane: la durée des parties peut s’éterniser quand ca ne veut pas. Quoiqu’il en soit, Elasund est un très bon jeu.

 
  • Edition parfaite
  • La lutte territoriale avec les jetons de construction
  • La possibilité de détruire les bâtiments adverses
  • Agréable à 2 joueurs
 
  • Durée des parties parfois à rallonge
Aucun commentaireMasquer

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(
Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension